Le manque de confiance en soi se manifeste sous différentes formes. Pour reprendre confiance en soi, il faut déjà comprendre pourquoi on manque de confiance en soi, d’où cela vient, afin de savoir sur quoi travailler …

Faisons un test de confiance en soi

Ce que nous allons faire, c’est un petit test sur la confiance en soi pour savoir si vous en souffrez et à quel niveau (faites le de façon sincère pour vous même.) :

Répondez aux questions suivantes:

  • Avez-vous tendance à être jaloux ?
  • Vous arrive t’il de souvent critiquer les autres ?
  • Êtes-vous du genre susceptible ?
  • Accordez-vous beaucoup d’importance aux choses matérielles ?
  • Avez-vous du mal à vous affirmer face aux autres ?
  • Recherchez-vous souvent l’approbation des autres ?

Comme vous le voyez, toutes les questions correspondent aux symptômes du manque de confiance en soi.

Quelqu’un de jaloux et de très critique à l’égard des autres est souvent quelqu’un qui manque de confiance en lui en se comparant aux autres.

Quelqu’un de susceptible peut avoir une perception négative de lui et donc trop prendre à coeur ce qu’on lui dit.

Quelqu’un de matérialiste va combler son manque d’estime par des choses tangibles pour valoriser son apparence.

Quelqu’un de timide, de réservé et qui cherche l’approbation des autres peut se dévaloriser dans la société et donc soit être rejeté, soit s’isoler volontairement.

Voici les principaux signes d’un manque de confiance, mais nous avons tendance à dramatiser tout cela. Le problème peut être plus ou moins profond selon les personnes, mais l’estime de soi est avant tout quelque chose qui peut se travailler et non une fatalité.

Tentons déjà de comprendre d’où cela peut venir…

D’où vient ce manque de confiance en soi ?

Déjà, la grande majorité de ce phénomène se passe dans la tête, mais il se trouve que cette tête a été remplie par des influences extérieures:

Combien d’enfants sont en échec scolaire parce que les professeurs les traient de bon à rien ?

Eh oui ! Le manque de confiance peut venir de croyances qu’on nous a ancrées dans la tête depuis notre plus jeune âge:
« Tu n’es qu’un bon à rien »
« Tu fais toujours les choses mal »
« Tu ne seras jamais bon en… »
« Tu n’es qu’un cancre ! »

Les gens ne se rendent pas compte de la force des mots, surtout dans un esprit aussi souple que celui d’un enfant.

Souvent une lacune, une erreur ou une difficulté mal gérée est associée à un échec de l’existence:
Tu n’es pas bon en math => tu es un bon à rien !

Et c’est là l’une des principales sources de manque de confiance en soi, les croyances négatives qui ont été ancrées dans le cerveau dès le plus jeune âge.

Mais en grandissant, cela développe un mauvais rapport à la critique et à l’échec. Dès qu’on va échouer dans un projet, ou se retrouver face à difficulté, on va remettre en question toutes ses capacités, tout son potentiel.

C’est pour cela que beaucoup de personnes perdent confiance après une déception amoureuse:
La fin d’une relation engendre une remise en question sur toute l’image de soi et on se demande «mais qu’est-ce qui cloche chez moi ?» ou « qu’est ce qui ne va pas chez moi ? ». On se dévalorise en prenant les choses de façons personnelles, choses déconseillée dans les 4 accords Toltèques.

On va alors se comparer aux autres: « il est meilleur que moi, donc je suis mauvais », « s’il y arrive et pas moi, c’est que je suis nul ! ».

Il faut dire que la société et les médias n’arrangent pas les choses en imposant des modèles et des critères de réussite: corps de rêve, biens matériels, classes sociales… C’est facile de se comparer à ces modèles et de revoir son estime à la baisse face à eux !

Les différences avec ces modèles, ou les groupes sociaux préétablis en rajoutent une couche. D’ailleurs, vous avez certainement déjà vu que les premiers de la classe sont souvent rejetés alors qu’ils sont brillants. Ils perdent alors confiance en eux et donc leur potentiel juste parce qu’ils sont hors des standards.

Vous voyez que l’environnement n’aide vraiment pas à grandir l’estime que nous pouvons avoir de nous.

En même temps une grande confiance, c’est un grand potentiel, une grande lucidité et donc une grande liberté ! Que vous soyez libre, ce n’est pas au goût de tout le monde… 

Mais il est possible de regagner cette confiance, non pas en changeant l’environnement, mais en changeant notre perception de cet environnement et de nous même.

C’est même de votre devoir de regagner confiance en vous, pour ne pas vous voler vous-même et voler les autres !

Comment regagner la confiance en soi ?

Maintenant, vous comprenez d’où vient le manque de confiance et comment cela se manifeste. J’ai déjà plusieurs fois expliqué que seule notre perception donnait du sens à ce qui nous entoure. Votre perception de vous même reste votre interprétation via vos croyances et vos sens.

Tout ce passe dans la tête ! Voilà pourquoi nous allons faire un travail en amont et revoir vos croyances ainsi que votre perception, de vous et de l’environnement.

Et c’est ce que nous allons voir dans les prochains jours. Nous verrons comment travailler sur vous-mêmes pour retrouver cette estime de vous et utiliser votre plein potentiel.

Vous aimerez aussi:

Mots clés de recherche:

  • confiance en soi
  • test confiance en soi
  • comment savoir si on a confiance en soi
  • manque de confiance en soi test
  • test de confiance en soi
  • doù vient le manque de confiance en soi
  • la confiance en soi
  • manque de confiance en soi
  • est ce que tout le monde a confiance en soi dans un domaine
  • test gratuit avez vous confiance en vous