faux optimisme
«Vivre dans le moment présent !» Voilà le principal message transmis par la pensée positive comme étant la clé du bonheur.

«Carpe Diem» comme on dit ! En gros: « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain ».

Je vais être honnête avec vous, pour moi cette expression est un poison pour la société et le meilleur moyen de pourrir votre avenir… présent !

Je m’explique…

Le jeune Romuald, 18 ans, vient d’avoir son BAC et s’inscrit à la FAC. Il décide alors de profiter du moment présent à fond et vit sa vie d’étudiant à fond en faisant la fête tous les jours, en buvant de l’alcool et en dépensant le peu d’argent qu’il a dans des soirées de débauche.

Il en oublie les études et rate sa première année, qu’aura t’il gagné ? Une mauvaise santé due à une mauvaise hygiène de vie, une dette sur son compte en banque et une année de travail perdue. Il aura bien profité oui, mais n’était-ce pas juste éphémère ?

C’est le gros problème du «carpe diem» est la satisfaction immédiate. Cela consiste à se faire plaisir tout de suite sans penser aux conséquences sur l’avenir.

Si vous voulez perdre du poids et que vous cédez à un bon gros gâteau au chocolat, vous serrez satisfait le temps de manger, mais vous culpabiliserez les jours suivants.

Si vous voulez économiser pour un voyage, mais que vous cédez au shopping pendant les soldes, vous serrez content d’avoir de nouveaux vêtements, mais vous regretterez de ne plus pouvoir financer votre voyage.

Si vous rêvez de créer votre entreprise, mais que vous préférez dormir ou vous amuser tous les jours plutôt que de vous former et travailler, vous le regretterez tôt ou tard…

J’entends souvent des gens crier au «carpe diem», mais au final ce sont les premiers à se sentir prisonniers de leur vie… A croire que cette pensée est une échappatoire…

Vous avez pourtant le choix…

«Alea jacta est !», cette expression signifiant «le sort en est jeté» peut avoir deux sens:

  • C’est comme ça, on n’y peut rien
  • Foncer pour reprendre sa vie en main

Ce choix vous appartient !

Pour profiter du moment présent, pour l’apprécier, il faut le construire, le préparer. Le moment présent était l’avenir. Être heureux c’est se satisfaire de ce que l’on est, que l’on a et que l’on fait… mais rien ne se fait du jour au lendemain.

Investissez en vous et en votre avenir, ne dépensez pas, d’ailleurs j’expliquais ici la différence entre dépense et investissement.

Rappelez-vous la formule de l’accomplissement et de la loi de l’action et de la gestation. Vous devez vous créer le présent dont vous rêvez, et pour ce n’est pas en cédant à la satisfaction immédiate que vous allez y arriver.

« Je marche lentement…mais je ne recule jamais. » Abraham Lincoln

De même, prenez soin de votre poule aux oeufs d’or, ne détruisez pas toutes vos ressources, prenez-en soin.

Le meilleur exemple est encore une fois le jardinage. Supposons cette fois si que c’est vous la graine. Si vous ne prenez pas soin de vous, que vous poussez dans une mauvaise terre, que vous vous arrosez de mauvaises substances… votre croissance sera mauvaise et vous risquez de perdre rapidement vos branches et vos feuilles.

En revanche, si vous poussez dans une bonne terre, consommez sainement, et arrosez régulièrement, vous deviendrez fort, beau et résistant dans la durée.

Pas besoin de vous rappeler la célèbre Fable de la Fontaine: la cigale et la fourmi qui illustre tout ça.

la fontaine - la cigale et la fourmi

Vous pouvez profiter du présent, mais demandez vous toujours quelles seront les conséquences sur votre avenir, car cet avenir deviendra aussi votre présent.

Je vais finir par une référence à l’oeuvre de Voltaire, Candide ou l’optimisme: « Il faut cultiver son jardin » 😉

Vous aimerez aussi:

Mots clés de recherche:

  • la cigale et la fourmi
  • la cigale et la fourmi texte
  • image
  • poésie la cigale et la fourmi
  • la cigale et la fourmie
  • la cigale et la fourmie texte