C’est l’été et vous êtes nombreux à profiter du beau temps pour voyager et profiter de l’extérieur. D’ailleurs vous êtes moins présent sur B2ZEN mais vous avez raison de profiter de l’instant présent.

Aujourd’hui je souhaite partager avec vous quelques petits conseils pour prendre l’avion de façon zen. Je parle beaucoup d’organisation au travail, parlons un peu d’organisation en vacances pour vous éviter les mauvaises expériences.

Je prends l’avions environ tous les 3 mois et après avoir raté quelques vols, perdu mes bagages, fini au contrôle d’immigration et autres… je suis rodé 🙂

Voici quelques astuces que j’ai apprises après plusieurs voyages, et qui vous permettront de profiter en évitant quelques mésaventures. Ces conseils peuvent être très utiles pour ceux qui ne voyagent pas souvent car je vois encore beaucoup de personne stressé dans les aéroports et je veux vous éviter ça.

Voici comment procéder pour faire de vos voyage un plaisir plus qu’une contrainte :

Assurez le bon déroulement du voyage:

La première question que vous vous posez certainement, c’est où trouver les billets les moins chers. Alors là il n’y a pas de secret, il faut comparer sur plusieurs sites tels que:

http://www.liligo.fr/
http://www.travelzoo.com/fr/
http://www.flyertalk.com/
http://www.opodo.fr/
http://www.kayak.fr/
http://www.skyscanner.fr/
http://www.budgetair.fr/

Ca prends du temps, mais ça vous permet d’être sur de trouver le meilleur tarif. Je vous recommande bien entendu de partir et revenir hors week-end et pleine saison selon vos disponibilités. Après chacun à ses exigences en terme de confort, escale ou pas, budget, etc.

Vérifiez bien les obligations en terme de visa/passeport pour le pays où vous allez et renseignez-vous sur les obligations: fiches à remplir, vaccins, papiers, etc. Généralement vous êtes prévenus mais renseignez-vous pour éviter des mauvaises surprises.

Une fois j’avais oublié de remplir l’ESTA avant de me rendre aux Etats-Unis (grosse étourderie), j’ai perdu 2H avec le service d’immigration pour le faire sur place, mais heureusement je suis tombé sur des gens sympathiques.

Vérifiez que votre passeport est à jour avant de prendre un billet, je connais beaucoup de personne qui font cette erreur et reste à terre.

Prévoyez aussi une assurance pour votre séjour en cas d’accident.

A la maison avant de partir :

Préparez tous vos documents : passeport (valide), billet d’avion (même avec les billets électroniques je vous conseille d’avoir un imprimé en cas de problème pour avoir accès à votre dossier), votre tête (ça peut toujours servir) et vous devriez avoir le strict minimum pour partir, et avec de la chance passer le contrôle à la frontière d’arrivée.

Faites vos valises à l’avance, pas besoin de s’y mettre une semaine avant, mais éviter le dernier moment surtout si vous êtes chargé car une fois je n’ai pas réussi à fermer la valise à la dernière minute, j’ai du abandonner des choses sur place.

Prenez un bagage à main dans lequel vous mettrez tous vos objets précieux, chargeurs et les autres choses indispensables pour les avoir à porté de main. Bien sûr, pensez à peser vos valises pour respecter votre limite de poids, pour ne pas avoir de mauvaises surprises à l’enregistrement (vous trouvez des pèse-valises à moins de 10€ en grande surface). Par contre, les trousses de toilette (liquides, objets coupants etc… en soute ! ) Prévoyez votre minimum de survie avec vous en cabine au cas où votre valise se perdrait en route (ça m’est arrivé deux fois et j’étais bien content d’avoir mes chargeurs et vêtements de rechange sur moi).

Habillez-vous confortablement avec des vêtements amples; à moins d’être dans des classes supérieures, vous vous sentirez déjà assez à l’étroit donc choisissez des vêtements dans lesquels vous vous sentez à l’aise. Prévoyez un pull car en altitude les températures diminuent et il est courant d’avoir froid en cours de vol.

Prévoyez également de quoi grignoter pendant le vol, selon les compagnies le repas à bord est inexistant ou pas suffisamment copieux, prenez donc les devants pour ne pas mourir de faim à bord.

Dernier conseil, prévoyez les chewing gum pour le décollage et l’atterrissage pour mieux gérer la pressurisation. Si vous avez le mal des transports, mangez léger avant le vol, et je vous conseille un comprimé « Mercalm » à prendre 1H avant le décollage.

A l’aéroport:

Très important, arrivez 3H à l’avance, vous gagnerez en zenitude et pourrez aborder le long voyage plus serein. Allez directement enregistrer (en arrivant tôt vous éviterez la foule) pour vous débarrasser de vos grosses valises.

Si ce n’est pas déjà fait, demandez gentiment lors de l’enregistrement une place de préférence à l’avant de l’appareil et coté hublot. Il est très rare qu’on vous le refuse et vous gagnerez en confort (si vous n’avez pas pu réserver un siège à l’achat du billet). En effet, l’arrière de l’appareil bouge plus, et coté hublot vous ne serez pas constamment dérangé ni par vos voisins de vol ni par les hôtesses qui passent dans les couloirs, mais là ça dépend de vos préférences. De plus, à la sortie de l’appareil, en étant devant vous éviterez de vous retrouver à la fin de la file d’attente une fois au sol car le débarquement se fait généralement à l’avant, ça vous fera gagner du temps au contrôle d’immigration.

Une fois vos bagages enregistrés, puisque vous êtes arrivés tôt, pourquoi ne pas aller se balader, prendre un petit déjeuner, feuilleter les magazines, mais ne vous attardez pas trop. Les contrôles de police peuvent être long et pénible lors des heures de pointes. Passez donc le contrôle tôt pour être débarrassé.

Si comme moi vous voyagez « armé » comme un geek, c’est à dire avec beaucoup d’électronique sur vous, pensez à tout charger avant car il peut vous êtres demandé de les allumer pour les faire fonctionner, afin de vérifier que vous n’êtes pas un terroriste ou un psychopathe transportant une bombe.

Il ne vous reste plus qu’à attendre votre embarquement en vos occupants comme vous aimez.

Dans l’avion:

HOP ! il est temps d’embarquer. Pensez à bien vous hydrater pendant le vol, l’air est très sec dans l’avion, buvez donc beaucoup d’eau. Evitez les boissons gazeuses et l’alcool qui ne vous feront pas de bien en altitude. N’hésitez pas à vous lever souvent pour vous dégourdir les jambes et faire circuler votre sang.

Si vous avez suivi les conseils précédents, vous devriez être suffisamment zen et serein pour faire de vos heures de vol un vrai plaisir.

A l’arrivée :

Vous voilà bien arrivé à destination. Si le décalage horaire de votre destination est important, adaptez vous à l’heure de votre lieu d’arrivée. Si il fait jour, occupez-vous, sortez, mais ne vous endormez pas. Le matin imposez vous de vous réveiller à une heure correcte. En moyenne, vous mettrez autant de jours à vous adapter que d’heure de décalage, par exemple si il  y a 6 heures de décalage, vous mettrez 6 jours à vous en remettre.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour voyager zen. Ces conseils sont simples mais on les oublie de temps en temps. L’essentiel est comme pour tout de bien vous préparer pour rester serein.

Vous aimerez aussi: