La procrastination semble être le principal problème de beaucoup de personnes et tout le monde semble vouloir lutter contre elle.

Je reçois beaucoup de demandes du type:

  • Comment oser ?
  • Comment arrêter de repousser au lendemain ?
  • Comment se motiver ?

J’avoue avoir traité ce sujet dans tous les sens, mais malgré ça il semble toujours être difficile de se motiver certains jours.

Je vais vous avouer quelque chose, j’ai beau produire énormément de contenu et travailler régulièrement comme vous pouvez le constater, mais je suis une très grand procrastinateur !

Je ne suis pas motivé tous les jours, 24H24… Si j’ai le cerveau qui tourne tout le temps à 100 à l’heure et c’est très pénible, je dois vous dire, il m’arrive d’avoir des journées où j’ai envie de faire autre chose qui n’a rien à voir avec mon activité professionnelle.

Qu’est ce que je fais ?

Ben si j’ai des urgences… Je me force, si j’ai le temps… Je procrastine ! Et c’est là que je veux en venir.

Il y a trois raisons principales qui poussent à la procrastination:

Vous faites quelque chose que vous n’aimez pas

Forcément, si une activité ne vous plait pas, vous allez devoir vous forcer pour vous y mettre.

Par exemple, beaucoup repoussent les tâches ménagères jusqu’à ce que des raisons sanitaires ne laissent plus le choix de s’y mettre… Et encore !

Si vous procrastinez, c’est peut-être qu’il faut vous poser les bonnes questions sur votre démotivation à faire ce que vous n’aimez pas. Je vous invite à relire cet article pour vous poser les bonnes questions… 

Pour résoudre ce problème, soit vous devez vous forcer par obligation ou même créer des obligations , soit vous devez changer de référence… 

Vous faites quelque chose qui n’est pas important

Forcément, si vous n’avez pas un enjeu important, à quoi bon vous mettre au travail ?

D’expérience personnelle, les moments où j’ai le mieux travaillé étaient les moments où je n’avais soit pas le choix de bien faire face à des enjeux financiers et quand je devais assurer un engagement auprès de quelqu’un (un client, un partenaire, un ami…).

Plus c’est important, plus on se met à agir, ça semble évident… Et pourtant il est dur de vraiment définir ce qui est important dans une vie de plus en plus chargée.

Je vous invite à revoir la matrice des priorités pour justement comprendre comment classer vos tâches et comprendre ce qui est vraiment important pour vous !

Vous ne savez pas vraiment pourquoi vous devez agir…

Si vous n’avez ni le plaisir ni l’obligation de faire quelque chose, pourquoi devriez-vous agir ? C’est sûr que vous allez procrastiner jour après jour comme cela…

Donc si vous procrastinez, c’est qu’il y a un problème plus profond, demandez-vous donc pourquoi vous faites ce que vous faites ? et si vous souhaitez vraiment faire cette chose…

La procrastination vous fait avancer !

C’est paradoxal, mais vous voyez que si vous procrastinez, c’est que le problème est plus profond et donc qu’il faut vous poser les bonnes questions.

Si vous avez tendance à procrastiner souvent, c’est peut-être que vous n’êtes pas sur la bonne voie vers votre réussite pour les raisons citées ci-dessus. Il faut alors vous réajuster et faire un bilan sur vos projets. Ce programme devrait vous aider à bien faire ce bilan…

Au contraire, si vous vous levez chaque jour motivé, c’est peut être que vous allez vers quelque chose qui vous tient réellement à coeur donc continuez sur cette voie.

La procrastination est un signal d’alerte, sachez y être attentif !

Vous aimerez aussi: