Madame Irma a vu juste : votre inconscient va vous berner…

Wahrsagerin liest Zukunft aus Glaskugel

Article rédigé par Clément, auteur du blog Temps Action.

Vous vous croyez encore maître à bord ? Vous pensez contrôler vos gestes, votre attitude et tout ce que vous faites dans vos journées du matin au soir ?

Vous avez tord. Les études montrent que nous ne sommes pas aux commandes dans 90% des cas.

Votre inconscient le sait, et si vous voulez vous mettre au sport, suivre un régime ou vous lever plus tôt, il va tout faire pour vous berner. Voici comment…

L’inconscient plus fort que nous

Vous l’avez remarqué. Quand on se douche le matin, on n’a pas besoin de contrôler sa respiration, ni la pression du sang, ni le clignement des paupières. Ce sont des mécanismes automatiques.

Quand on avale son repas du midi, on n’a pas besoin de se focaliser sur l’action de son estomac, il fonctionne sans notre intervention.

Et quand on conduit depuis des années, on n’a plus besoin de se concentrer comme au premier jour pour changer les vitesses, c’est devenu un automatisme.

En réalité, 90% de nos actions se passent sans qu’on s’en rende compte.

L’inconscient est là pour nous aider à gérer tout ce qui se passe dans notre vie, sans avoir à penser à tout, tout le temps. Autrement, nous serions vite dépassés par les évènements.

Le problème, c’est qu’il déteste le changement comme un gosse déteste les légumes.

Si vous voulez le faire changer d?avis, il va falloir ruser.

Comment l’inconscient nous mène en bateau

Vous voulez vous mettre au footing ? Suivre un régime ? Vous lever plus tôt ?

Attention, car votre inconscient va tout faire pour vous berner.

Quand on veut changer ou faire quelque chose de nouveau, notre cerveau va se mettre à rationaliser les choses, nous trouver des excuses, nous pousser à ne rien faire.

Ne nous méprenons pas. Son intention est bonne. Il veut simplement nous protéger.

Le problème, c’est qu’il ne fait aucune distinction entre ce qui est bien et ce qui est mal.

Il ne comprend donc par pourquoi vous voudriez mangez plus sainement, mieux vous organiser ou pratiquer une activité sportive. Pour lui, c’est un terrain inconnu, et il n’aime pas ça.

Et pour ne rien arranger, plus une habitude est ancrée en nous à force de répétitions, plus elle est difficile à changer.

Pour y parvenir, il ne faut surtout pas le laisser faire et trouver un moyen de le court-circuiter.

Saboter son inconscient : mode d’emploi

Pour saboter son inconscient et réussir ? changer ou créer une nouvelle habitude, voici 2 choses que vous pouvez faire :

1. Installer consciemment la nouvelle habitude dans votre vie

Une habitude est une action qui se fait naturellement, sans effort. Mais au début, cela demande un effort conscient, orienté et consistant.

Vous devez prévoir du temps pour votre habitude et créer une routine que vous allez suivre le plus régulièrement possible. Le mieux étant de la faire tous les jours.

Mais ce n’est pas tout.

Vous pouvez également créer un environnement qui supporte votre nouvelle habitude en modifiant les aspects négatifs qui vous tirent vers le bas.

Par exemple, vous débarrasser de la malbouffe qui encombre vos placards si vous voulez perdre du poids. Ou encore virer la télévision de votre chambre si vous voulez éviter de veiller jusqu’à 2 heures du matin et vous lever plus tôt.

2. Rendre le changement incontournable

Pour saboter son inconscient, l’idéal est de se faciliter la tâche au maximum. De rendre la nouvelle habitude inévitable.

Comment ? Voici quelques idées :

Placez un rappel visuel là où vous devez implémenter votre nouveau comportement. Sur l’écran plat de votre télévision par exemple si vous souhaitez aller courir sitôt rentré chez vous, au lieu de vous affaler devant les télé-réalités avec les cacahuètes ou les Choco BN .

Et pour doubler son efficacité, fixez une alarme quotidienne avec votre portable qui vous rappelle automatiquement que vous avez une nouvelle habitude à honorer, maintenant.

Vous pouvez aussi aller plus loin, en ajoutant une récompense après l’effort pour vous motiver davantage et ajouter une touche de plaisir au processus.

Bref, évitez de vous laisser le choix et faites votre possible pour vous simplifier la tâche.

Il existe de multiples façons de faciliter la mise en place d’une nouvelle habitude. Le tout est de ne pas se laisser berner par son inconscient qui déteste le changement !

Article rédigé par Clément, auteur du mini-cours 3 jours pour bien démarrer dans la création d’habitudes et du blog Temps Action, qui vous aide à améliorer votre efficacité et faciliter votre organisation au quotidien.

Crédit photo © Wolfgang Reif

Vous aimerez aussi: