Depuis tout petit, on vous répète qu’il faut toujours vous entrainer dur pour réussir dans la vie:

  • Bien travailler à l’école pour avoir un bon travail
  • Faire de hautes études pour avoir un beau CV
  • Travailler plus pour obtenir une promotion

La culture de l’excellence mise beaucoup sur le savoir-faire, mais très peu sur le savoir-vendre… Combien de personnes ne savent pas réellement se vendre ni même se valoriser ? Combien de personnes sont très talentueuses, mais voient d’autres personnes moins bonnes leur passer devant ?

Les meilleurs ne sont pas les plus connus. Vous pouvez passer toute votre vie à vous entrainer, si vous ne sortez pas de chez vous pour montrer votre talent au monde, vous resterez un parfait inconnu.

Par exemple, dans le domaine de la musique, les meilleurs artistes ne sont pas forcément les plus connus, ce sont ceux qui s’adaptent le plus aux demandes du marché qui sont célèbres. C’est d’ailleurs pour cela que certains sont critiqués pour leur approche trop «commerciale» et moins authentique.

Rien que dans le domaine du rap, les superstars surfent sur la tendance des belles voitures, des jolies filles et de l’argent, pendant que d’autres rappeurs talentueux sont restés aux textes engagés, mais vendent moins de disques et ne font pas la couverture des magazines.

De même, dans la littérature, de nombreux auteurs de talent restent dans l’ombre alors que des oeuvres simplistes arrivent dans le top des ventes grâce à un marketing agressif et des moyens supplémentaires.

Au cinéma, les films du box-office ne sont pas toujours ceux qui possèdent le meilleur scénario, les meilleurs acteurs et la meilleure mise à scène.

Les meilleurs ne sont pas toujours ceux qui sont sous les feux des projecteurs, ceux qui sortent du lot sont ceux qui savent se vendre, qui savent se valoriser, parfois au détriment de la qualité derrière. Si vous avez un talent, mais que vous le gardez pour vous, que vous n’osiez pas le valoriser ou le partager autour de vous, vous resterez de l’ombre.

Un athlète qui fait des temps records à la course dans le stade de son village restera inconnu s’il ne s’inscrit pas à des compétitions officielles.

Un auteur qui garde ses écrits pour lui sans les partager restera dans l’ombre.

Un musicien qui produit dans son garage sans diffuser ses productions dans le monde restera inconnu.

Ça peut être un choix, mais je reste persuadé que si vous avez un talent, une passion, vous aimerez beaucoup pouvoir en faire votre activité principale, ou au moins être reconnu comme talentueux dans ce domaine.

Si vous avez du mal à définir votre passion, réfléchissez à ce que vous aimez faire, ce sur quoi vous passez le plus de temps, vos meilleurs souvenirs… C’est peut-être là qu’il faut creuser !

Si vous voulez vous faire connaître, il faut changer d’approche et oser sortir de votre cocon. Après, si vous voulez faire de votre talent votre métier, il va falloir vous vendre: à un employeur ou directement à un client si vous souhaitez rester indépendant.

Vos devez mettre autant d’effort pour être bon dans ce que vous faite que pour être reconnu dans ce que vous faites. Pour cela, il faut que vous deveniez un expert reconnu de votre domaine, et surtout que vous sachiez vous vendre !

Savoir se vendre, c’est valoriser ce que vous avez à apporter aux autres, c’est travailler votre emballage pour donner envie aux autres de l’ouvrir.

Vous aimerez aussi:

Mots clés de recherche:

  • il faut souvent beaucoup de talent et de travail pour reussir