On dit souvent qu’on a un sixième sens. Parfois nous sentons les choses, sans vraiment pouvoir l’expliquer. Beaucoup disent prendre leur décisions de façon rationnelle et d’autres avouent fonctionner plutôt par intuition. Certains préfèrent se «fier à leur instinct» pour prendre leurs décisions.

Mais qu’en est t’il vraiment ? Qu’est-ce que l’intuition ? Qu’est-ce que l’instinct ? Faut-il y faire confiance ?

La différence entre instinct et intuition

Déjà, il est important de faire la différence entre l’instinct et l’intuition:

L’instinct correspond au cerveau reptilien. C’est ce qui nous permet de survivre, de prendre les bonnes décisions relative à notre survie et notre bien être. On pense notamment souvent à l’instinct de survie lié aux émotions.

L’intuition elle fait appel à notre vécu, à nos expériences.

Par exemple, quand on dit: «mon intuition me dit que cette personne n’est pas fiable» c’est surement qu’on a déjà été confronté à des situations ou des personnes similaires.

Dernièrement je parlais d’inné ou acquis et bien l’instinct serait plus inné et l’intuition acquise.

Croire en son instinct ou en son intuition ?

Lequel croire ? Je dirais que les deux ont un rôle important….

L’instinct permet déjà de prendre des décisions relatives à notre survie, ce qui est bien entendu important. Votre instinct peut vous aider à éviter une situation difficile ou à vous sortir du pétrin.

Cependant l’instinct fait beaucoup appel à l’émotion, et l’émotion peut rendre des décisions parfois absurdes. Quand je parlais de l’intelligence émotionnelle, j’expliquais bien l’importance de toujours contrôler ses émotions avec une analyse rationnelle.

Donc, suivez votre instinct dans les situations de grand stress, lorsque vous êtes au pied du mur, mais faites attention à ne pas vous laisser déborder par les émotions qui peuvent nuire à votre réflexion rationnelle.

L’intuition quant à elle fait appel à l’expérience, au vécu. La raison pour laquelle on ne peut pas l’expliquer, c’est que l’intuition est en grande partie liée à notre inconscient. L’inconscient représente 90 % de l’activité de notre cerveau. C’est lui qui stocke tous nos souvenirs, nos pensées et nos émotions les plus profondes. D’ailleurs les rêves en sont la parfaite illustration !

Quand on fait preuve d’intuition, c’est que notre cerveau fait appelle à des souvenirs dont ne nous sommes pas conscient, pour nous donner une direction ou un choix à faire sans que nous sachions exactement pourquoi.

Nous suivons tous notre intuition, même inconsciemment, et là je dirais que c’est l’expérience qui pourra vous dire si votre intuition est bonne ou mauvaise. Mais si votre petite voix intérieure vous parle, soyez à l’écoute, car elle a peut être une bonne raison de le faire !

Personnellement je fonctionne beaucoup à l’intuition, elle me donne souvent raison sur certains domaines, mais parfois tord sur d’autres. Mais plus je gagne en expérience, plus elle s’affine.

Pour conclure, être à l’écoute de son instinct et de son intuition c’est faire confiance à son inconscient. Si l’inconscient reste encore un grand mystère, on ne peut pas nier son pouvoir sur nous !

Vous aimerez aussi:

Mots clés de recherche:

  • différence entre instinct et intuition
  • faire confiance à son intuition
  • suivre son instinct
  • La difference entre linstinct
  • différence entre intuition et instinct
  • quelle différence voyons-nous entre prendre des décisions avec et sans notre seigneur Jésus-Christ?
  • suivre son intiiyion ou pas
  • linstinct et lintuition
  • linstint et lintuition
  • peut on faire confiance a nos instint ou a la raison argument