Qu’est-ce qui compte le plus dans la vie ? Quels sont les regrets les plus courants que nous avons lors de nos dernières heures ?

Voici les questions auxquels l’auteur John Izzo répond dans le livre: «The five secrets you must discover before you die», traduit en français: « Ce qu’il faut savoir avant de mourir – Découvrez ce qui compte vraiment, avant l’heure de votre mort »

J’ai fini ce livre récemment et j’avoue que derrière son titre choc, on y découvre de grandes leçons de vie.

Ce projet de John Izzo l’a amené à regrouper les témoignages de 235 personnes âgées de 59 ans à 105 ans qu’il a donc interviewées.

Cette perle de sagesse vous dévoile les 5 clés du bonheur, et donc ce que vous devez savoir sur la vie avant de mourir.

 

1) Soyez fidèle à vous-même

Beaucoup de personnes suivent, vivent des vies qu’on leur impose, jouent des rôles pour s’imposer…

Pour être fidèle à vous-mêmes, vous devez écouter votre coeur:

  • Qu’est ce que vous aimez faire ?
  • A quel endroit aimez-vous être ?
  • Avec qui aimez-vous être ?

En gros c’est faire, être et avoir ce que vous aimez. Pour cela, demandez-vous-en fin de journée:

  • Est-ce que cette journée a été bonne?
  • Est-ce que j’ai été la personne que je veux être?
  • Est-ce que j’ai fait ce que j’aime faire ? Ma fatigue est-elle une bonne ou une mauvaise fatigue ?
  • Comment je me sens ? Suis-je en accord avec moi-même en ce moment ?

 

2) Ne laissez aucun regret derrière vous

Et si… ? Voici un regret qui revient souvent.

Les peurs, les croyances, les doutes… tout cela vous bloque dans vos actions. Dans le pire des cas, cela vous éloigne définitivement de vos rêves et entraine des regrets.

Les regrets d’avoir passé une vie ne pas agir par peur et se demander comment la situation aurait pu être différente si vous aviez osé.

Chaque soir, demandez-vous:

  • Est-ce que la peur vous a empêché d’agir à un moment aujourd’hui ?
  • Ai-je une chance de me rattraper ? Comment ?
  • Qu’est ce que je peux faire demain pour passer à l’action ?

D’où l’importance de développer votre confiance en vous et de foncer !

 

3) Aimez !

Vous pouvez choisir d’être une personne aigrie qui déteste tout le monde ou une personne aimante qui s’entoure d’amour.

Aimer les autres, c’est rependre du bonheur autour de soi chaque jour. Un petit geste, un remerciement, un compliment… il y a plusieurs façons de montrer aux autres que vous les aimez.

Chaque soir, demandez-vous:

  • Ai-je contacté quelqu’un pour prendre de ses nouvelles ?
  • Ai-je été bienveillant envers quelqu’un ?
  • Ai-je pris soin de moi-même ? (aimer les autres, c’est avant tout vous aimer)

Pour cela vous devez développer votre compassion et vos rapports sociaux.

 

3) Vivez pleinement le moment présent

De nos jours, nous sommes constamment occupés et connectés (paradoxalement déconnecté): inquiétude quant à l’avenir, téléphone portable, internet, email, réseaux sociaux… Ce qui fait qu’on se déconnecte de plus en plus de la réalité.

Pourtant profiter de l’instant présent est la clé principale du bonheur: vivre et apprécier pleinement le moment.

Vous n’êtes ni dans le passé ni dans le futur, vous êtes dans l’instant présent.

Chaque soir, demandez-vous:

  • Comment je me sens ? Mes pensées sont-elles orientées vers maintenant, le passé ou l’avenir ?
  • Quelles sont les choses que j’ai le plus appréciées dans cette journée ?
  • Qu’est-ce qui me ferait plaisir là tout de suite ?

La meilleure façon de vous reconnecter dans le présent est de pratiquer régulièrement différentes formes de méditation.

 

4) Donnez plus que vous recevez

Beaucoup de personnes disent éprouver plus de bonheur à donner qu’à recevoir. Donner participe à son bonheur personnel.

Non seulement vous soignez votre karma, mais en plus vous devenez plus heureux.

Demandez-vous chaque soir:

  • Aujourd’hui, qu’est-ce que j’ai fait pour améliorer: la vie d’une autre personne ? Le monde ?
  • Qu’est ce que je peux faire demain pour contribuer positivement à la vie de quelqu’un ? Au monde ?

 

Ces 5 principes, simples en apparence, sont beaucoup plus durs à mettre en pratique. Mais la plupart des blocages ne viennent pas de l’extérieur, ils viennent de notre tête.

Voilà pourquoi vous êtes le seul à pouvoir travailler sur votre bonheur. Je vous invite fortement à lire ce livre qui en plus vous donnera quelques outils pratiques pour mettre en oeuvre ces leçons de vie.

Vous seul pouvez prendre le contrôle de votre vie et faire en sorte qu’elle soit la plus belle possible.

Vous aimerez aussi: