Après vous avoir fait visiter les îles et Bangkok, je vous emmène dans le nord, à Chiang-Mai pour 5 leçons de développement personnel.

Cette ville a été un coup de coeur pour moi: population accueillante, plein d’activités, centre-ville vraiment chaleureux, nombres de touristes tolérables…

BouddhasMais ce qui m’a le plus marqué dans cette ville, c’est le nombre de temples qu’on peut y trouver. Temple en Thaï c’est “Wat” et à Chiang-Mai on trouve: le célèbre et très (trop ?) fréquenté Wat Phrathat Doi Suthep (à tes souhaits !), le Wat Chiang Man, le Wat Phra Singh et bien d’autres. Rien qu’au centre-ville vous pouvez faire la tournée des temples. Eh oui ! Chiang-Mai est la ville du bouddhisme.

Si je vous parle de Bouddhisme, c’est parce que j’ai découvert le développement personnel par la spiritualité bouddhiste.

Déjà, sachez que si le Bouddhisme est considéré comme une religion, en réalité il ne l’est pas. Si on considère l’approche théiste de la religion, le bouddhisme ne fait pas référence à une divinité, Bouddha étant un homme ayant atteint le nirvana, l’éveil ou l’état de béatitude absolu.

Sans rentrer dans les détails, le bouddhiste recherche la pleine conscience, la sagesse en gros et non le recueil devant un dieu. C’est d’ailleurs paradoxal quand on observe les rituels et les pratiques qui laissent penser le contraire, et quand on voit comment les Thaïlandais croient aux forces surnaturelles.

En tout cas, c’est quand j’ai commencé à m’intéresser à la philosophie bouddhiste que j’ai commencé à trouver la paix en moi.

Le bouddhisme m’a sauvé la vie !

Il y a 5 ans, j’ai vécu une période très difficile de ma vie. J’étais en plein dans mes études et je commençais à douter sur mes orientations professionnelles. Je venais de m’engager dans une voie incertaine, je perdais confiance en moi et le tout était accentué par une déception amoureuse.

BouddhismeÀ ce moment délicat de ma vie, où je ne savais plus où j’allais, j’ai acheté le livre “l’art du bonheur” du Dalai-Lama. J’étais tombé dessus par hasard du coup je l’ai pris par curiosité.

J’ai dévoré ce livre d’une traite et j’ai enfin compris plein de choses sur la vie. Comme si j’avais retrouvé la vue, j’avais pris conscience de plein de choses, tout devenait plus clair, plus limpide.

J’ai recommencé à sourire, à mordre la vie à pleine dent et à m’épanouir. Depuis ce livre, j’ai dévoré tous les livres du Dalai-Lama, j’ai étudié le bouddhisme qui m’a amené peu à peu au développement personnel, et je suis devenu qui vous connaissez actuellement.

En faite, la spiritualité bouddhiste m’a permis de donner du sens à ma vie, et m’a aidé à prendre ma vie en main. Vous allez justement que le développement personnel puise ses sources dans le bouddhisme. En fait il y’a 5 leçons principales du bouddhisme qui ont été un déclic pour moi et qui pourrait-vous aussi vous aider dans votre parcours:

Le changement:

Le bouddhisme considère que rien n’est constant dans ce monde, tout change. Le changement est un élément à accepter et à intégrer dans sa vie. J’avais d’ailleurs fait une vidéo sur ce sujet ici…

Le karma et la réincarnation:

Bouddha karmaPour les bouddhistes, tout est équilibre, il n’y a pas de frontière entre la vie et la mort, entre le bien et le mal, tout est équilibre, tout s’équilibre.

Ce que nous semons pendant une vie, nous le récoltons, dans cette vie ou dans la prochaine.

Du coup, pour attirer du positif, il faut semer du positif. C’est la règle de la cause à effet, toutes nos actions et nos pensées ont une influence sur notre avenir, influence qui est le résultat de l’équilibre des choses.

J’aborde d’ailleurs le karma dans mon livre sur ce voyage en Thaïlande.

La gratitude:

Le bonheur ne se trouve pas dans l’acquisition, mais dans l’acceptation et l’appréciation de ce dont on dispose. La plupart des gens souffrent, car ils cherchent à obtenir des choses et mettent tous leurs espoirs dans cette quête.

Le vrai bonheur est de savoir apprécier le moment présent. Pour cela, le principe le plus fort pour être heureux est d’appliquer la gratitude, c’est-à-dire apprécier la chance que vous avez d’être là où vous êtes en ce moment.

J’en parlais justement ici: découvrez en vidéo comment appliquer la gratitude dans votre vie

La méditation et le lâcher-prise:

Les moines pratiquent beaucoup la méditation. Inutile de vous rappeler les bienfaits de cette pratique et surtout l’impact que ça apporte à votre vie, j’en parle en détail ici pour vous aider à lacher prise et je vous montre comment justement méditer…

Savoir lâcher prise est aussi clé du bonheur, j’en parlais dans cette vidéo sur comment lacher prise…

La compassion:

yin yang thailandeLe principal message du bouddhisme est d’adopter la compassion. La compassion est l’amour et la compréhension des autres, et de tout ce qui nous entoure.

Les bouddhistes donnent une définition particulière de l’amour, ils ne voient pas l’amour comme une possession ou une appropriation de l’autre, mais comme un détachement. Aimer quelqu’un c’est lui apporter toute sa bienveillance sans le posséder.

De même, la compassion est aussi l’harmonie avec le monde. La compassion permet de faire preuve d’empathie et de bienveillance. J’aborde d’ailleurs cet aspect en gestion de confit.

 

Vous voyez que le développement personnel tire beaucoup d’inspiration dans le bouddhisme et que vous avez beaucoup à apprendre de cette spiritualité. Je vous invite à lire l’art du bonheur qui sera une bonne première approche de cette philosophie.

Vous pouvez également lire les 7 leçons de développement personnel  tirées de ce voyage:

Découvrez mes aventures et les leçons que j’ai tirées de ce voyage en Thaïlande:

livre voyage thailande cover mini

Vous aimerez aussi:

Mots clés de recherche:

  • le bouddhisme a changé ma vie
  • bouddhiste vie reussie
  • le développement du bouddhisme
  • bouddhisme podcast
  • le bouddhisme ma sauvé
  • les bouddhistes