Se comparer aux autres est la principale source de manque de confiance, de jalousie et d’envie.

Plus vous vous comparez aux autres, plus vous devenez dépendant des autres et moins vous avez le pouvoir de prendre votre vie en main.

Votre voisin a une plus grosse… voiture, une plus belle maison…
Votre cousin a un corps de rêve alors que vous avez encore du mal à perdre vos bourrelets…
Votre meilleur ami fréquente les soirées VIP les plus branchés du coin et pas vous…

Voici bien des raisons pour vous sentir misérable et manquer de confiance en vous. Pourtant, vous ne devriez pas, bien au contraire…

3 raisons d’arrêter de vous comparer aux autres

La première raison pour laquelle vous ne devez pas vous comparer aux autres, c’est que vous n’avez pas eu la même expérience, le même vécu.

Allez-vous perdre confiance en vous parce qu’un enfant américain parle mieux anglais que vous ?

Bien sûr que non ! Il a appris à parler anglais dès sa naissance et ça vous semble normal.

De même, quelqu’un qui a des compétences différentes des vôtres, quelqu’un qui réussit mieux que vous dans un domaine, a tout simplement une expérience différente de vous.

Cherchez plutôt ce que VOUS avez d’unique et de meilleur, et non ce que l’autre a d’unique et de meilleur car chacun est unique, chacun a ses propres expériences.

La deuxième est que vous ne savez que ce que l’autre a dans la tête. Oui votre voisin a une belle maison, une belle voiture, et semble vivre une vie de ouf ! Okay, mais êtes-vous sur qu’il est heureux ? Êtes-vous sûr de ce qu’il a dans la tête ?

Le plus bel exemple est Facebook, pourquoi ça fonctionne aussi bien ? Parce que les gens peuvent s’inventer des vies ! C’est facile pour Toto de mettre des belles photos de lui sur la plage entouré de magnifiques jeunes femmes. Mais va t’il parler du crédit à la consommation qu’il a fait pour se le permettre ou de comment il a supplié les jeunes filles pour poser avec lui ? Bien sûr que non. Le pouvoir d’internet est de montrer ce que l’on veut et être ce que l’on désire, car ça répond à un fantasme.

Dans la vie c’est pareil, on ne peut juger quelqu’un aux apparences. D’ailleurs ce ne sont pas forcément les personnes en costards cravates qui sont les plus cultivés ou les plus brillantes… (c’est un autre débat !)

Votre voisin pleure surement tous les soirs avant de s’endormir, seul dans sa grande maison et au milieu de tous ses biens matériels. Le bonheur ne se juge pas aux apparences… Et au pire vous ne ferez qu’interpréter !

Et troisièmement, en vous comparant aux autres, vous dépendez d’eux… dans les deux sens.

Votre voisin a dû revendre sa BMW pour une Twingo, tant mieux ! Vous pouvez maintenant être confiant et supérieur avec votre 206 !

Votre cousin vient de prendre 10kg après une rupture, vous voilà plus en forme que lui, vous pourrez alors faire tomber le t-shirt à côté de lui sans avoir honte sur les plages cet été !

Votre meilleur ami s’est fait rejeter par ses «amis» VIP, cool ! vous pourrez vous permettre dès soirées consoles sans culpabiliser !

C’est facile de justifier une situation en se comparant aux autres.

Les autres ont moins => je peux me laisser aller, je suis déjà meilleur même dans la médiocrité !

Les autres ont plus => je suis un moins que rien !

D’ailleurs on revoit le grand classique: j’ai eu 12/20, mais ce n’est pas grave, la moyenne de la classe est de 10/20 donc je suis au-dessus !

Si votre niveau de vie, votre bonheur ou votre estime de vous dépend de la comparaison aux autres, vous n’irez pas loin, car votre limite sera représentée par vos fréquentations. Si votre entourage a moins que vous, vous aurez moins, si il a plus, vous voudrez plus, vous voilà dépendant et enchainé à eux !

À qui devez-vous vous comparer alors ?

Vous devez vous comparer à … vous-même ! Eh oui ! Votre référence doit être ce que vous êtes, ou plutôt ce que vous étiez.

Vous devez vous améliorer, évoluer, progresser ! Votre but n’est pas de devenir meilleur que quelqu’un d’autre, mais de devenir meilleur que ce que vous étiez hier.

Votre limite doit être en vous, et non à l’extérieur, car c’est vous qui la fixez. Vous êtes alors maître de votre estime, maître de votre évolution ! L’excellence est représenté par vos ambitions, et non celles de votre environnement.

Tenez donc un journal, comme le journal que je propose dans 7 jours pour retrouver la confiance (d’ailleurs je vous donne une méthodologie complète pour vous détacher de l’influence des autres).

Ou notez chaque semaine, chaque mois, vos évolutions, vos progrès dans chaque domaine de votre vie.

L’objectif n’est pas de plaire aux autres ou d’être meilleur, mais de plaire à vous même et d’évoluer dans le sens que vous souhaitez.

La seule et unique raison qui pourrait vous autoriser à vous comparer à quelqu’un, c’est en vous inspirant de cette personne, et non en l’enviant. Comme je l’expliquais ici…

Donc arrêtez de vous comparer aux autres, ça ne vous apportera rien de bon. En revanche, comparez-vous à ce que vous étiez avant, et voyez en quoi vous vous êtes amélioré. Ça sera votre plus grande source d’estime et de confiance en vous !

Vous aimerez aussi:

Mots clés de recherche:

  • se comparer aux autres
  • arrêter de se comparer aux autres
  • ne pas se comparer aux autres
  • comment arrêter de se comparer aux autres
  • arreter de se comparer
  • comment ne plus se comparer aux autres
  • comment ne pas se comparer aux autres
  • envier les autres
  • je me compare aux autres
  • je ne me compare aux autres